Mon journal est fait de voyages et de peintures ...
  • Menu
  • Menu

Maison du parc des Champs Elysées de Saint-Quentin à l’aquarelle

Cette aquarelle me tient particulièrement à cœur et je vais vous expliquer pourquoi.

J’ai commencé cette aquarelle au mois de mars dernier quand le soleil a fait ses premières apparitions. J’ai rencontré des enfants, Chloé et son petit cousin, qui vivaient près du Parc des Champs Élysée à Saint-Quentin. Ils m’ont tenu compagnie toute la journée, faisaient du vélo et revenaient me voir !

J’ai adoré leur présence, ils étaient curieux de tout et très attentionné. A un moment de l’après-midi, j’ai dû déplacer tout mon petit atelier mobile à cause du soleil. Chloé, du haut de ses huit ans, c’est empressé de m’aider. En plus c’était une vraie maman pour son petit cousin de 4 ans, elle le faisait boire, manger son quatre-heure et aussi lui apprenait à ne pas jeter ses papiers de gouter par terre.

Ils m’ont aussi offert des fleurs qu’ils avaient cueillit dans le parc et étaient tellement fières et heureux de me les apporter. Je voie encore leurs sourires et leurs grands yeux ouverts. J’ai vraiment apprécié d’être avec eux durant deux après-midis de suite !

Je terminé cette aquarelle la semaine dernière.
Maintenant que j’y pense je l’ai commencé avec les premiers rayons de soleil et je l’ai terminée avec les derniers.

La semaine dernière, pendant que j’étais occupée à terminer mon travail je me posais des questions sur une éventuelle future exposition et comme cela m’arrive de temps en temps je me demandais si c’était le bon moment (bien qu’on me dit de temps en temps qu’il serait temps d’exposer, je pense entre autres à mon amie Marie-Laure).

Je me demandais donc si mes aquarelles étaient à la hauteur ou si je ne devrais pas évoluer encore un peu. Bref, cette pensée traverse mon esprit et là, s ‘approche une charmante dame, Claudine qui me dit qu’elle aime beaucoup ce que je fais et sans même que je n’ai eu le temps de parler, elle enchaine (je la cite mot par mot) « Ce n’est quand même pas nul ce que vous faite ! Il faut contacter quelqu’un, il ne faut pas rester enfermer ! ». 

Je suis resté scotché sur ma chaise, c’est comme si elle avait entendu mes pensées et venait y répondre. Peu après, ont succédé deux autres couples qui m’ont dit la même chose.

Laissez-moi vos commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *