Mon journal est fait de voyages et de peintures ...
  • Menu
  • Menu

L’Hôtel « Gasthof zur Sonne » à Oberkirch à l’aquarelle

Lors de ma première journée à Oberkirch j’ai eu la chance de rencontrer Marlène, une dame d’un certain âge. J’éduquais mon petit chien Cookie à marcher sans laisse dans la rue semi-piétonnière quand elle m’a accosté parce qu’elle m’avait entendu parler en français.

Marlène vie dans cette petite ville allemande depuis 28 ans, elle s’est mariée et a eu des enfants mais elle est originaire de Strasbourg ce qui explique qu’elle parle aussi bien le français.

On a pas mal bavardé et en nous séparant nous nous sommes serrés très fort et quelque chose est passé entre nous. 

Je ne vous dis pas qu’elle a été ma joie quand je l’ai rencontré de nouveau quelques jours plus tard, quand je suis retourné à Oberkirch. Elle est venue s’assoir près de moi à la terrasse d’une pâtisserie elle m’a raconté une partie de sa vie pendant que je dessinais cette aquarelle de l’Hôtel « Gasthof zur Sonne ». Elle m’a parlé de ses enfants, de son mari disparu et des poupées qu’il lui ramenait de chacun de ses déplacements à l’étranger. 

Je l’ai beaucoup apprécié et en nous séparant je lui ai dit que je ne l’oublierai jamais. Elle m’a répondu que je ne pouvais pas mieux dire. « Attends !!! » m’a-t-elle fait en me quittant.

Puis elle est rentrée chez elle à quelques pas de là et soudain je l’ai entendu à nouveau qu’elle me criait par la fenêtre du deuxième étage de sa maison : « Naty, Naty !!! ». Puis elle m’a lancé une photo d’elle attachée à une pince à linge en me disant « Naty, tu ne m’oublieras jamais !!! ».

Et c’est comme ça que depuis plus de deux semaines j’ai sur mon frigo la photo d’une vieille dame qui pourrait être ma maman …

Laissez-moi vos commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *